Qui suis-je ?

Julie accroupie devant un geyser d'eau chaude

Un jour, j’ai commencé à douter d’une croyance fortement inscrite en moi :

« on est tel qu’on est et on ne peut pas changer »

A partir de ce moment-là, j’ai expérimenté ma capacité à changer. Et j’ai pris mon envol. 

Tout débute en 2012 : ma vie prend un grand tournant quand je décide de changer de voie professionnelle. Je suivais la voie bien tracée par mon diplôme d’ingénieur mais dans mon expérience quotidienne je faisais face à un non-sens absolu (les enjeux de l’industrie ne trouvaient pas d’écho en moi, j’étais contre ce côté déshumanisé du management hiérarchique que mes supérieurs auraient souhaité me voir appliquer, etc)  et j’ai décidé que la sécurité financière ne faisait pas le poids face à mon désir d’épanouissement. A la question : « comment faire en sorte que mon travail soit essentiellement un plaisir ? », la réponse était évidente : aller vers le sport, mon allié de toujours !

Quand on veut vraiment quelque chose, Paulo Coelho dit que l’Univers conspire à nous le faire obtenir. Cela s’est produit pour moi : la vie me déroule le tapis rouge pour ce grand changement. Je me forme et je deviens éducatrice/coach sportif en 2013.

En trouvant un certain alignement dans ma nouvelle vie professionnelle, je ressens le besoin de réaliser un profond travail d’introspection pour mettre de l’ordre dans mon passé et ce qu’il a toujours comme conséquences dans mon présent. Je prends le parti de faire face aux parties de moi rejetées, je choisis de lever le voile sur tout ce qui, en moi, me dérange. C’est inconfortable, ça fait mal aussi – mais peut-être pas plus que de le maintenir dans un coin de mon subconscient en tentant vainement de l’étouffer – et qu’est-ce que ça libère !

Progressivement cela devient facile et en prenant ainsi soin de moi d’une façon totalement nouvelle, je renoue avec l’authenticité, l’amour, la joie. Je m’éveille. Et je développe ma boîte à outils. La découverte de la Communication Non Violente, illumination dans ma vie, en fait partie. Puis, la PNL : pas besoin de me prouver que nos comportements découlent d’une programmation inscrite dans notre cerveau et le plus souvent inconsciente, j’en suis déjà convaincue. Donc, forcément, développer des compétences pour accéder au changement désiré est très attrayant. Comme à chaque fois que je suis alignée avec ce qui fait sens pour moi, tout est facile : à peine ai-je pris cette décision que j’ai la chance de pouvoir débuter la formation de Technicien PNL avec le formateur de mon choix une semaine après !

Je me forme dans le but d’aller plus loin dans mon développement personnel, pour devenir chaque jour un peu plus celle que je veux être et ainsi me réaliser. Et la PNL a sur moi l’effet d’un propulseur qui me permet de progresser à grande vitesse sur « ma » voie. Elle m’amène à des découvertes, des prises de conscience, des ouvertures que je n’aurais pu imaginer.

Par le biais de cette formation, je me découvre également en tant que guide, accompagnatrice du changement et je prends goût et plaisir à ce rôle. Je suis fascinée par le pouvoir dont nous disposons tous à changer et à nous réaliser véritablement, à nous accomplir pleinement. Je trouve courageux de se lancer dans cette voie et beau d’arriver à s’épanouir et s’éveiller progressivement. En être facilitatrice et témoin me ravit. Aussi, à l’issue de l’obtention de mon titre de Maître Praticienne PNL, avec une relation à moi comme à l’autre approfondie en qualité et en bienveillance, c’est tout naturellement que j’ai envie de contribuer à aider l’autre dans sa volonté de se dépasser, de changer, d’évoluer…

Me voilà !